Il n’y a pas de mal à se faire du bien, encore moins quand on fait le bien.

Mettez-vous un peu à la place de ces gens qui, dès qu’il y a de la misère quelque part, partent sur place pour aller aider. Ils laissent derrière eux, femmes, enfants, chiens, chats et j’en passe.
Loin donc de leur famille, de la chaleur du corps d’une femme.

Il est donc normal que certains d’entre eux aient recours au plus vieux métier du monde.

Actu 61

Si vous aussi vous voulez aidez les gens dans le besoin, n’hésitez pas à vous abonner à ma page Facebook. Ca ne mange pas de pain et c’est tant mieux, car ils n’en n’ont pas.