Maintenant que l’attentat de Manhattan a presque fait oublié la tuerie de Las Vegas, voilà que des scientifiques se proposent pour analyser la situation. A croire qu’il faut toujours chercher une raison à la folie humaine.

L’homme s’étant suicidé avant de se faire prendre par la police, c’est sa matière grise qui va être interrogée.

Actu 47