Histoire banale d’un jeune qui voulait jouer au héro.

Un type est parti en août dernier pour aller combattre Daesh au côté des forces kurdes. Il a déjà choisi le bon camp. Il n’avait aucune formation militaire mais, après avoir rejoint l’armée kurde, il participait « activement » à leur combat, devenant « un exemple pour les jeunes combattants ».

Lui avait-on promis quelques vierges ?

Manque de bol, il allait se faire capturer par des djihadistes. Le type a alors décidé de se suicider afin de priver Daesh « d’une opportunité d’exercer une propagande macabre et prévisible ».

Jugez plutôt.

Actu 34

*J’ai raté ma vie !

Pour ce qui est écrit sur les bandeaux, j’ai presque réussi à déchiffrer. Et vous ?

Pendant ce temps-là, en Amérique, le Marine Alexander Blackman a été condamné à perpétuité pour avoir exécuté un taliban blessé en citant du Shakespeare.

Un amerloc qui cite un rosbif, non mais…

Depuis, les exécutions se font au son du RAP US. Exemple avec Black Attack.

Actu 34b